Laser excimer : tout savoir sur son fonctionnement

Comment fonctionne le laser excimer ?

Petite révolution dans le monde de la chirurgie réfractive, le laser excimer est aujourd’hui utilisé afin de sculpter le profil de la cornée. Son objectif ? Changer son pouvoir optique et livrer, efficacement, les corrections adaptées. Majoritairement employé dans le milieu de la correction chirurgicale des troubles visuels, le laser excimer est une technologie à part, devenue indispensable. Mais comment fonctionne-t-il exactement ?

La création du laser excimer

Le laser excimer – connu aussi sous le nom de laser à excimère – est un laser à ultraviolet très puissant. Il est notamment utilisé en chirurgie oculaire, pour les opérations qui visent à enlever la myopie. Le couplage des atomes excimère et dimère a donné lieu à ce terme désormais largement employé de laser excimer. Pour la petite anecdote, le premier rayonnement laser excimer est le fruit d’un long travail d’un groupe de scientifiques soviétiques en 1970. Quelques années plus tard, la société allemande Lamba Physik crée un laser excimer qui, lui, sera commercialisé.

Après plusieurs décennies de perfectionnement, le laser excimer est désormais largement exploité pour toutes les chirurgies oculaires. De nos jours, les lasers excimer sont très évolués et présentent l’avantage d’agir rapidement et efficacement. Pour le patient, l’opération est presque anecdotique, tant sa mise en place est rapide et sécurisée.

Le rôle du laser excimer en chirurgie oculaire 

Le laser excimer est utilisé par les professionnels de la chirurgie réfractive afin de traiter efficacement les troubles de la vision tels que la myopie, l’astigmatisme, la presbytie et l’hypermétropie. Son rôle ? Surfacer ou sculpter la cornée, de manière à ce que sa courbure soit parfaitement modifiée. La précision qu’offre le laser excimer est d’une grande aide, puisqu’elle permet les interventions complexes et délicates. On peut également combiner l’utilisation d’un laser excimer avec d’autres techniques chirurgicales : le laser de surface (PKR) ou le LASIK (Laser Assisted Intrastromal Keratomileusis).

Comment est composé le laser excimer ?

Chaque laser excimer utilisé dans le cadre d’une opération oculaire est composé de plusieurs éléments. On en dénombre 4 :

  • La cavité laser : c’est ici que le retrouve le mélange gazeux, milieu d’excitation du laser à ultraviolets.
  • Le trajet optique : visible à la sortie de la cavité laser, le trajet optique consiste en un faisceau laser. Il est modelé de manière à aspirer les impuretés et à être très précis. D’ailleurs, pour obtenir d’aussi bons résultats, le parcours du faisceau optique est savamment encadré par un auto-générateur d’azote.
  • Le système de délivrance : le laser excimer dispose également d’un système novateur qui balaye la cornée via les spots laser.
  • Les modules optoélectroniques : ces modules sont en réalité des caméras de visualisation qui permettent de suivre l’intervention sur l’écran de contrôle. Plusieurs technologies sont employées : pachymètre en ligne, lampe à fente avec éclairage LED, Eye-tracker…

Laser excimer : comment se déroule l’émission ?

Dans le but de corriger les défauts réfractifs de la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie ou encore la presbytie, l’émission du laser excimer est faite de manière discontinue. Autrement dit, la fréquence du laser est calculée selon le nombre de tirs par seconde émis par l’appareil. À titre d’exemple, les lasers de balayage par spots disposent de fréquences allant de 100 à 500 KHz, ce qui permet de délivrer entre 100 et 500 spots par seconde. Si le système choisi présente un système de délivrance élevé, la durée du traitement sera plus rapide.

Technologie balayage par spots : en quoi cela consiste-t-il ?

La technologie de balayage par spots est relativement récente mais se retrouve dans les lasers excimer les plus récents et développés. Son principe ? Le laser excimer est équipé d’une technologie de balayage par spots, appelée aussi “flying spots” qui permet l’ablation d’un peu de tissu cornéen. L’énergie de la lumière laser est diffusée via des petites pulses (environ 1mm de diamètre). Chaque pulse permet d’agir efficacement sur le tissu cornéen, de façon très précise. Pour fournir les bonnes corrections d’amétropie, les points de distribution des spots sont étudiés en amont. L’ablation est alors ultra-précise et efficace !

Pour encore plus d’efficacité, des miroirs sont présents au niveau du système de délivrance. Via un procédé de réflexion sur les miroirs, les spots sont correctement dirigés vers la cornée. En effet, les miroirs permettent au spots de distribuer les pulses sur la cible d’ablation de manière très précise. Le laser excimer peut également être épaulé par le système Eye-Tracker, une innovation qui aide à l’analyse des mouvements de l’œil et une fréquence de 1050 Hz, pour un temps de réponse d’à peine 2.0 millisecondes. Avec la technologie balayage par spots, les opérations qui visent à sculpter la cornée deviennent de plus en plus précises et efficaces. Par exemple, lors d’opérations correctives de la vision (hypermétropie, myopie ou astigmatisme), le laser excimer est particulièrement intéressant. La précision de sa technologie permet de réaliser des motifs de sculpture très complexes !

2 thoughts on “Laser excimer : tout savoir sur son fonctionnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge