Olympéa : la Cléopâtre moderne de Paco Rabanne

Peut-être vous souvenez-vous de la campagne publicitaire d’Olympéa, l’homolgue féminin du parfum Invictus, qui a pas mal fait parler d’elle en 2015 ! Elle passait souvent à la télé, on y voyait une héroïne espiègle et séductrice au milieu de dieux musclés sur l’Olympe.

 

 

Clairement, je n’ai pas du tout aimé ces pubs, mais le flacon me laissait rêveuse. Il est rond, entouré d’une feuille de laurier, dans les tons rose gold, moderne tout en rappelant l’antiquité grecque. La Maison qualifie d’ailleurs l’héroïne des publicités de Cléopâtre moderne, sensuelle et rebelle. Le girl power est à l’honneur ! Je trouve le flacon vraiment réussi, c’est un petit bijou qui ravira les collectionneuses.

Olympéa est un oriental fleuri qui allie mandarine verte, vanille salée, jasmin, gingembre, bois de cachemire et ambregris. Pour moi le côté fleuri ressort beaucoup, c’est un parfum léger et frais. Je ne le porte pas tous les jours car je préfère les parfums au caractère plus marqué, mais quand j’ai envie de quelque chose de léger il est parfait. Il tient extrêmement bien sur la peau et devient très doux et sucré au fil de la journée.

 

olympea paco rabane

 

Comme je le disais dans l’intro, Olympéa est la version féminine d’Invictus, la célébrissime fragrance pour homme de la Maison. J’aime bien le parallèle et le fait que les deux parfums partagent le même univers et je trouve le « couple » de parfums très bien assorti !

Olympéa de Paco Rabane, 65 € les 50 ml sur Tendance Parfums

 

4 thoughts on “Olympéa : la Cléopâtre moderne de Paco Rabanne

  1. Bonjour, que penses-tu des parfums « couples » en général ? Est ce que tu sens qu’ils ont la même base olfactive ou un quelconque lien en plus du nom, ou bien est-ce juste pour séduire les couples ? Je serais plus du genre à choisir un parfum pour son jus que pour son nom, mais j’avoue avoir été séduite une fois par les parfums L’Eau par Kenzo dont les flacons on un design spécial pour vivre à 2. Merci !

    1. Coucou, dans le cas d’Invictus et d’Olympéa ils n’ont rien en commun niveau olfactif, aucune note commune sur le papier non plus ! On retrouve le même univers, l’histoire des dieux et des déesses grecs, mais je trouve que c’est tout ce qu’ils ont en commun ! Ça dépend des parfumeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge