Un ton sur ton ? Oui, mais à la maison, avec Colour touch de Wella !

Ça fait des années que ça dure : j’ai testé tous les coiffeurs de la ville, je ne suis JAMAIS ressortie avec quelque chose qui me plaît…
Ce mois-ci, ça a été le summum. Je suis allée chez le coiffeur parce que je trouvais ma couleur un peu terne. Comme j’ai l’impression que les coiffeurs ne me comprennent jamais, je me suis dit que le problème venait peut-être de moi. J’ai donc emmené des photos de ce que je voulais et de ce que je ne voulais pas, histoire d’être super claire. Je suis ressortie avec la couleur qui était sur la photo « je veux pas » : des grosses mèches bien claires, bien voyantes, de belles démarcations et un super effet racine garanti.
J’ai quand même attendu quelques semaines pour voir si les mèches allaient se fondre à ma couleur naturelle, mais ça n’est jamais arrivé :(

 

Je suis donc allée chercher des conseils sur un forum de coiffure. On m’a expliqué que j’avais deux solutions : éclaircir le reste de mes cheveux pour que les mèches se fondent mieux, ou faire une couleur plus foncée pour les dissimuler. J’avais l’habitude de faire des tons sur ton il y a quelques années, et j’ai eu envie de recommencer pour cacher ces vilaines mèches. Mais à la maison, pas chez le coiffeur. Sur le forum, on m’a bien conseillé d’acheter des produits pro plutôt que des kits de supermarché.
Ce qu’il faut savoir sur le ton sur ton : il s’agit d’une coloration semi-permanente qui apporte des reflets aux cheveux sans modifier leur couleur naturelle. Elle ne contient pas d’ammoniaque mais des agents oxydants, qui pénètrent dans le cheveu sans en atteindre le cœur. Un ton sur ton n’éclaircit pas la couleur naturelle, il donne juste des reflets. Moi qui suis châtain foncé de base, j’ai pris un ton sur ton blond et mes cheveux ont foncé.

La dernière fois que j’ai fait un ton sur ton chez la coiffeuse, c’était un Color Touch de Wella et j’avais été très satisfaite. Je voulais donc faire un ton sur ton de la même gamme. Pour choisir ma couleur, j’ai regardé des nuanciers sur le net et j’ai choisi la teinte 6/7, blond foncé marron.

J’ai un peu galéré pour trouver des nuanciers à une taille correcte, je vous mets celui des teintes marron ici, cliquez pour agrandir :

 

Les produits :
Une fois la teinte choisie, il faut trouver un grossiste ou un site qui propose le produit. Pour un ton sur ton, il faut le tube de couleur et l’émulsion. En ce qui concerne les Color Touch de Wella, il faut prendre l’émulsion de la même marque. Elle existe en deux versions : 6 Vol., pour une émulsion normale, et 13 Vol., pour une émulsion intense. J’ai pris la classique, je n’ai pas voulu prendre de risque pour la première fois… Je suis allée chez un grossiste, Coiff’idis. La jungle quoi. Je ne sais pas si tous les grossistes qui vendent aux pros et aux particuliers fonctionnent de la même façon, mais mieux vaut savoir ce que l’on vient chercher… ! Lorsque j’ai posé une question à la vendeuse, j’ai eu pour réponse « Ah mais on ne peut donner aucune information »… Bref, je suis donc ressortie avec ma couleur et mon flacon d’émulsion (1L, j’ai de quoi faire). Niveau prix, c’est assez économique si on sait qu’on va utiliser les 1L d’émulsion. Comme je ne suis pas professionnelle, j’ai payé 15 € pour la couleur et 15 € pour l’émulsion. Il faut 180 g d’émulsion pour une utilisation, je sais que j’utiliserai le reste. Mes prochains tons sur ton me reviendront donc à une quinzaine d’euros (je payais 39 chez le coiffeur).

Comment ça se passe :
D’abord, les dosages : pour une dose de couleur, il faut deux doses d’émulsion (je parle uniquement du Color Touch, je ne connais pas les dosages des autres marques). J’ai utilisé ma balance de cuisine, j’ai versé la couleur dans un bol (j’ai trouvé des bols Franck Provost au rayon colorations en grande surface), elle pesait 60 g, j’ai donc ajouté de l’émulsion jusqu’à atteindre 180 g (sans le poids du bol hein ^^). On mélange bien les produits, et on applique sur tous les cheveux. Ce n’est pas évident à faire seule, surtout pour les racines. Mais comme il y a pas mal de produit, c’est assez simple de malaxer afin de recouvrir uniformément les cheveux. Sur la notice, il est conseillé d’appliquer le produit sur cheveux humides après un shampooing, mais comme une coiffeuse du forum me l’a conseillé (et comme le faisait ma coiffeuse), j’ai appliqué sur cheveux secs lavés la veille. Vingt minutes plus tard, j’ai rincé avec un shampooing spécial couleur.

Verdict :
Je suis super contente, j’ai obtenu un résultat pro et mes mèches hideuses sont cachées. Elles apparaissent légèrement lorsque mes cheveux sont au soleil, mais elles n’ont plus leur couleur caramel/jaune. Reste à voir combien de temps ça va durer :)

14 Commentaires pour Un ton sur ton ? Oui, mais à la maison, avec Colour touch de Wella !

  1. boutgarout.hassan
    20 juin 2015 at 2 h 07 min (2 années ago)

    j ai ete un representant d une marque de loreal sur agadir votre produit est excelant.

    Répondre
  2. Sylvie
    23 avril 2015 at 16 h 37 min (2 années ago)

    Si on utilise de l’émulsion revelatrice seul sans coloration qu’est ce que l’on obtient sur nos cheveux ?

    Répondre
  3. Sylvie
    23 avril 2015 at 16 h 35 min (2 années ago)

    Si on utilise juste l’émultion revelatrice sur les cheveux qu’est ce que l’on obtient ?

    Répondre
  4. Mia
    3 juillet 2013 at 9 h 40 min (4 années ago)

    Bonjour,
    Je connais cette coloration qui est très bien, c’est celle utilisée par ma coiffeuse depuis 4 années. Je voudrais faire des économies en la faisant moi-même. J’ai les cheveux au-dessus des épaules, pas bien épais, très gris aux racines.
    Dois-je utiliser tout le tube ou seulement 30 g ?
    La Boutique du Coiffeur m’a vendu un révélateur Kerasoin car le conditionnement de Wella en flacon d’un litre me semblait beaucoup pour un premier essai. Le petit flacon de cette marque fait 75 ml à 3 % (au lieu de 4 chez Wella).
    la vendeuse m’a dit 1 flacon pour un tube, mais sur la notice je lis qu’il faut 1 volume de crème colorante pour 2 volumes de révélateur à 4 % ! Ca commence mal…
    Tu peux peut-être me donner ton avis, bien que tu utilises un révélateur Wella, penses-tu qu’il s’agit d’une erreur ?
    Merci pour ta réponse.

    Répondre
    • Magalie
      3 juillet 2013 at 9 h 47 min (4 années ago)

      Coucou ! Alors je ne suis pas coiffeuse hein, donc je peux me tromper… Pour commencer la moitié du tube te suffira amplement si tu as les cheveux au-dessus des épaules (ça, j’en suis sûre !). Pour le révélateur, je pense qu’il vaut mieux suivre les instructions de la coloration, 2 volumes de révélateur pour 1 volume de colo, donc 60 grammes de révélateur et 30 grammes de colo. C’est ce que je ferais en tout cas. Je sais que pour certaines colorations c’est 1 volume de chaque (c’est peut-être ce que pensait la vendeuse ?), mais pour celle-ci la notice dit 2/1. Si tu te lances, dis-moi ce que ça donne ! ^^

      Répondre
      • Mia
        4 juillet 2013 at 10 h 53 min (4 années ago)

        Bon ben voilà, c’est fait !
        En fait je suis allée changer le révélateur Kérasoin à 3% pour le litre de Wella à 4 %. Sauf que la boutique n’avait que celui pour Color Touch Plus à 4%. La vendeuse m’a dit que ça donnerait juste une couleur plus intense que le normal à 4 %.
        Je suis au départ châtain, avec bien 60 % de cheveux blancs.
        J’ai choisi un 7.0 (blond moyen) mélangé à un 6.71 (blond foncé/marron cendré) donc plus clair que ma couleur naturelle, pour pas que la repousse ne se voit pas trop.
        J’ai pesé 15 g de 7.0, 15 g de 6.71 et 60 g de révélateur.
        Le résultat n’est pas mal du tout, mais beaucoup plus foncé que l’échantillon. J’ai pris un cendré plutôt que doré, ça fait plus naturel que le doré je trouve.
        Quand à la texture des cheveux, je retrouve un peu l’effet « crin » crissant et difficile à coiffer, que j’avais déjà rencontré avec une coloration semi-permanente achetée en supermarché, Movida de Garnier. C’est embêtant car j’ai déjà les cheveux secs. Chez le coiffeur, ça ne fait pas ça.
        Je pense que c’est dû au révélateur « plus », ou alors au temps de pose (pour faire toutes les racines, j’ai déjà mis 1/4 d’heure, plus les 20 mn de pose, + 5 mn pour les longueurs, c’est peut-être trop long.
        Comme j’ai encore de quoi faire, la prochaine fois je mettrai un peu moins de révélateur.
        J’en préparerai moins aussi car j’avais du mal à terminer le bol (20 g de crème devrait suffire, et j’essayerai avec seulement 30 g de révélateur).
        Pour terminer, je confirme que c’est pas plus compliqué qu’une colo de supermarché :)

        Répondre
  5. Sandrine
    27 avril 2013 at 15 h 43 min (4 années ago)

    Bonjour,
    Merci pour ces explications. Cela me tente bien d’essayer pour cacher mes quelques cheveux blancs. Combien de temps ce ton sur ton a t’il tenu?
    Merci.
    Sandrine

    Répondre
  6. keylogger
    26 avril 2013 at 10 h 23 min (4 années ago)

    Très utile, merci pour le nuancier !

    Répondre
  7. mimi84
    6 janvier 2013 at 16 h 59 min (4 années ago)

    « Ce qu’il faut savoir sur le ton sur ton : il s’agit d’une coloration semi-permanente qui apporte des reflets aux cheveux sans modifier leur couleur naturelle.

    1) Ce que vous écrivez est absurde et mensonger, lorsque l’on sait que SEULES les colorations CENT POUR CENT naturelles (c’est à dire ne contenant AUCUN ingrédient chimique), n’atteignent ni ne modifient la fibre capillaire.

    « Elle ne contient pas d’ammoniaque mais des agents oxydants, qui pénètrent dans le cheveu sans en atteindre le cœur ».

    2) Absolument FAUX : cette coloration est totalement chimique:
    phénylènediamines/résorcine….. et AMONIAQUE !!!

    Répondre
    • Magalie
      6 janvier 2013 at 17 h 08 min (4 années ago)

      « Ce qu’il faut savoir sur le ton sur ton : il s’agit d’une coloration semi-permanente qui apporte des reflets aux cheveux sans modifier leur couleur naturelle.

      1) Ce que vous écrivez est absurde et mensonger, lorsque l’on sait que SEULES les colorations CENT POUR CENT naturelles (c’est à dire ne contenant AUCUN ingrédient chimique), n’atteignent ni ne modifient la fibre capillaire.

      Je ne dis pas que cette coloration ne modifie pas la fibre capillaire, c’est logique puisqu’elle est chimique. Ne déformez pas mes propos.

      « Elle ne contient pas d’ammoniaque mais des agents oxydants, qui pénètrent dans le cheveu sans en atteindre le cœur ».

      2) Absolument FAUX : cette coloration est totalement chimique:
      phénylènediamines/résorcine….. et AMONIAQUE !!!

      Effectivement elle est chimique, c’est évident, je n’ai pas dit le contraire, mais il est clairement noté qu’elle ne contient pas d’ammoniaque, le révélateur non plus.

      Répondre
  8. alexandra
    1 juin 2012 at 9 h 15 min (5 années ago)

    coucou, je souhaite faire comme toi, j’ai trouvé un site qui propose les couleurs wella color touch a acheté, j’ai peur de ne pas savoir faire les mélanges : il y a le tube de couleur donc si j(ai bien compris je le pése ? je met tous le tube? et aprés j’atoute le double d’émultion? MERCI de ton aide

    Répondre
    • Magalie
      1 juin 2012 at 9 h 43 min (5 années ago)

      j’ai répondu à ton mail :)

      Répondre
  9. Elsa
    30 mars 2012 at 11 h 13 min (5 années ago)

    Je n’avais jamais pensé à faire ça seule… après tout, pourquoi pas :)

    Répondre
    • Magalie
      30 mars 2012 at 14 h 03 min (5 années ago)

      C’est pas plus compliqué qu’une colo de supermarché, et le résultat est le même que chez le coiffeur !

      Répondre

Laisser un commentaire

Clique pour insérer un lien vers un de tes articles !